L’UNSA mobilisée contre des ordonnances déséquilibrées

L’UNSA déplore que la construction commune d’une action nationale ait été rendue impossible, alors que, au-delà des spécificités d’analyse propres à leur sensibilité, la totalité des organisations syndicales est très critique quant à l’architecture générale des projets d’ordonnance.

Les "intérêts de boutique" de certains auront encore une fois pris le dessus : exclure a priori des partenaires, ne concevoir l’unité que sous forme d’un ralliement des autres à sa propre initiative et sa propre plate-forme, arrêtées en solitaire plusieurs mois avant, voilà le visage d’une certaine sorte de syndicalisme, autocentré sur lui-même et incapable de se transcender quand la situation l’exige.


Tribune UNSA-CFDT-CFTC : Réforme du travail , le compte n’y est pas !

Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT) et Philippe Louis (président de la CFTC) ont publié une tribune dans Les Echos.

"Le gouvernement avait toute légitimité de légiférer par ordonnances pour réformer le marché du travail. Mais il l’a fait au détriment des salariés. Il peut encore - et il doit - changer de trajectoire."

Cliquer ici pour lire la tribune.


Pétition : Non à des ordonnances déséquilibrées

 
Prétendre réguler les relations de travail en les déséquilibrant au profit des chefs d’entreprise, c’est oublier l’objectif de justice que doit viser la loi.

Dans le domaine du Travail, cela implique de compenser, par le droit, la relation de subordination entre le salarié et son employeur, de conforter la possibilité de représentation collective de salariés que leur contrat individuel de travail isole.


Ordonnances : l’analyse de l’UNSA

 
Après un 1er communiqué de presse publié le 31 août dernier, suite à la parution des ordonnances, le secrétariat national de l’UNSA, en lien avec les fédérations de notre Union, a analysé les 159 pages des 5 ordonnances.

Voici les documents réalisés sur les trois premières d’entre elles.

Pour les ouvrir, cliquer sur l’image-titre.

 
 
 
 



Ordonnances code du Travail : dernier round

La concertation entre le gouvernement et les partenaires sociaux entre dans sa dernière phase cette semaine sur le thème "sécuriser les relations de travail pour les entreprises et pour les salariés".

Ce sujet inclut, entre autres, la barémisation des indemnités pour préjudice de licenciement abusif imposé aux prud’hommes.




Ordonnances code du Travail : 1er tour de concertation

Le gouvernement se conforme à la méthode qu’il a rendue publique dans son plan de travail le 6 juin.

Le ministère du Travail rencontre les partenaires sociaux du 9 au 23 juin sur le 1er thème soumis à réflexion : l’articulation accord d’entreprise/accord de branche et l’élargissement sécurisé du champ de la négociation collective.

Dans ce cadre, l’UNSA a fait valoir ses réflexions, oppositions, mais aussi propositions sur les principaux sujets entrant dans ce thème.


Feuille de route sur la réforme du Code du Travail

Le gouvernement a rendu publique une feuille de route déclinant, à l’intérieur des réformes sociales qu’il entend mener, la procédure de modification, pendant l’été, du Code du Travail par ordonnances.

Sur la base d’un vote par le Parlement de la loi habilitant à gouverner par ordonnances dans la 3ème semaine de juillet, ces dernières seront adoptées par le Conseil des ministres du 20 septembre.


Loi Travail où en est-on ? Un guide UNSA
Guide Loi Travail, où en est-on ?

Pour permettre d’appréhender les grands thèmes abordés dans le texte, l’équipe nationale de l’UNSA a réalisé un premier outil de synthèse des principales dispositions de la loi « Travail » intégrant les différents décrets connus.
 
Celui-ci sera complété au fur et à mesure par des fiches thématiques plus approfondies qui seront mis à la disposition des militants de l’UNSA.

Un travail complémentaire sera réalisé pour apporter à cette première synthèse des préconisations pour la mise en œuvre concrète des mesures.


Loi El Khomri : et maintenant ?

- 20 octobre 2016 -
La loi Travail dite "El Khomri" a été publiée au journal officiel le 9 août.
Elle entrera progressivement en vigueur, au fur et à mesure de la publication des 127 décrets d’application qui doivent paraître en majorité d’ici la fin de l’année.

L’UNSA s’est mobilisée tout au long du processus législatif pour améliorer le projet de loi initial afin de le rééquilibrer en faveur des salariés. Des améliorations significatives ont été obtenues sur plusieurs points inscrits dans les mandats de congrès de l’UNSA.
Pour autant, l’UNSA déplore le maintien de certaines dispositions.

Afin d’accompagner ses composantes dans la prise de connaissance de ce nouveau texte, l’UNSA a élaboré un focus sur plusieurs éléments de la loi.
 



L'Unsa à votre service

Actualités Se former
TPE UNSA-Retraités
UNSA-Info UNSA-Info
Lire Voir-écouter
Nous contacter Nos experts
Acheter CES